7 raisons de courir le matin !

Oh oui, se lever plus tôt le matin pour faire son footing avant d’aller travailler, peut relever parfois/souvent du défi! Pourquoi se lever alors que je pourrais profiter d’1heure, 1heure et demi en plus de sommeil ? Pourquoi s’infliger une telle punition me diront certains ? Eh bien pour plusieurs bonnes raisons!!
Car courir le matin me permet de :
 
– commencer la journée du bon pied :
scientifiquement parlant, pratiquer un effort physique au lever, stimule la production de sérotonine, dopamine ou endorphine, 3 hormones qui diffusent cette incroyable sensation de bien-être et de sérénité, de tonicité et de vigilance. En clair, faire du sport de bon matin met les gens de bonne humeur! (Certains devraient y penser avant de prendre le métro pour aller bosser…)
Physiquement parlant, en augmentant notre température interne, on réveille aussi son corps de la meilleure façon qui soit.
Quand je commence ma journée par un footing, je me sens très souvent mieux préparée, plus productive, prête à affronter ce qui m’attend après. Faire du sport le matin me donne l’énergie nécessaire pour conquérir la journée. (Veillez à bien vous hydrater et à prévoir une petite collation pour ne pas piquer du nez avant le déjeuner.)

 
– être au calme :
pour celles et ceux qui habitent dans une grande ville, cela permet d’éviter le trafic, la foule pressée qui se dirige au travail. Cela peut également se révéler un très bon moment pour réfléchir ou profiter du moment présent. Penser à soi, faire un point sur la situation présente, sur des objectifs futurs (professionnels ou personnels).

Réveil brumeux.
Réveil brumeux.

 
– profiter de la soirée :
ce qui est fait n’est plus à faire! Commencer sa journée par un footing signifie : soirée tranquille = vie sociale. Je peux ainsi profiter de mes amis, de ma famille, aller au cinéma, ou simplement rester tranquille chez moi avec mon chéri. Il est parfois très difficile de se motiver pour aller courir après une grosse journée, c’est-à-dire ressortir, quand il fait froid, nuit et/ou qu’il pleut. Croyez moi sur PAROLES, ce n’est pas toujours évident. Le matin, je saute du lit, je ne réfléchis pas trop et j’ai la soirée devant moi pour me reposer et/ou avoir une vie sociale.

ce qui est fait n’est plus à faire!!

 
– courir à jeun :
sachez qu’ainsi, on puise davantage dans les graisses. Au réveil, on consomme encore plus de gras qu’à tout autre moment de la journée. Etant donné que notre sang est pauvre en sucre après une nuit de sommeil, le corps lui, cherche à compenser en puisant dans ses réserves lipidiques pour les transformer en carburant. Ce phénomène est également soutenu par la sécrétion du cortisol, une hormone qui active la combustion des protéines, glucides et lipides.
Je trouve également cela plus agréable. Pas de problème de remontées gastriques ou de digestion. Je me sens plus légère.
Cela dit, certaines personnes auront besoin de s’entraîner plusieurs fois avant de se sentir à l’aise pour courir à jeun. (Prévoyez toujours une petite dose de sucre rapide – gel, fruits secs, ou morceaux de sucre – avec vous si vous craignez une crise d’hypoglycémie.)

 
– admirer le paysage :
outre le calme, cela permet aussi de profiter du paysage comme on en a rarement l’habitude. Voir le soleil se lever, rencontrer des animaux qui sortent plus facilement aux premières lueurs du jour, admirer le paysage que l’on connaît par coeur et que l’on côtoie plusieurs fois par semaine, sous un autre aspect. Je trouve ça vivifiant. A l’aube, le décor est plus paisible, plus calme. Un réel sentiment de liberté s’empare de moi. Et je fais ainsi le plein de sérénité pour le reste de la journée.

Le soleil se lève sur le lac du Bois de Boulogne.
Le soleil se lève sur le lac du Bois de Boulogne.

 
– ne pas souffrir de la chaleur (en été) :
cela va de soi. Car courir à des températures supérieures à 30° me paraît juste inconcevable. Et c’est souvent le cas en été, en période de fortes chaleurs. Même si certains préfèrent attendre la tombée de la nuit (ce qui est plus raisonnable), pour ma part je ressens toujours la chaleur stagnante de la journée (notamment celle dégagée par le bitume qui reste chaud encore un long moment). Alors que le matin, l’air est toujours plus frais! Je peux aussi profiter du lever du soleil. L’inconvénient en été, c’est qu’il faut parfois se lever très tôt pour ne pas avoir trop chaud!

 
– être fière de soi :
tout le monde n’a pas la motivation ou ne serait-ce simplement que l’envie suffisante pour se lever 1 ou 2 heures plus tôt pour aller courir.
Une fois mes baskets enfilées, les premières foulées effectuées, je ressens ce sentiment de fierté, de « warrior-attitude » qui me pousse à me dépasser. Je ne suis pas une personne très sûre d’elle en général, mis à part peut-être dans le sport et/ou dans ces moments là. Alors savoir que je suis, moi, capable de faire ce petit effort le matin, me fait pousser des ailes et me donne plus d’assurance… Le temps d’un footing! Et c’est déjà pas mal !

moi_lac_Fotor

Promis, courir de bon matin est très bénéfique. Pour notre corps, notre santé et surtout pour notre moral.

Lorsque le réveil sonne, je ne réfléchis pas. Je sors de mon lit au plus vite, avant même que mon cerveau ait eu le temps de se poser la question fatidique : « euh mais quelle heure est-il ? »
Une fois mes baskets enfilées, malgré la nuit, et le froid en hiver, je ne le regrette pas! JAMAIS!

Essayez 1 fois! Essayez de vous lever pour aller courir, 45 ou même 30 min… Réïtérez l’expérience quelques fois dans le mois, cela devrait devenir plus facile. Même s’il y aura toujours des jours sans, une fois le nez dehors, vous ne le regretterez pas.
Regardez autour de vous, admirez, respirez, profitez… Comment vous sentez-vous ?

Bien dans votre tête et bien dans vos baskets!!

5 comments on “7 raisons de courir le matin !”

  1. Tu me donnerai presque envie! A tester alors, je crois que je ne l’ai jamais fait… peut etre que pour une fois je prendrai du plaisir a courir… en me sentant une Warrior comme tu dis.
    Dans tous les cas bravo pour ta motivation et ton courage qui m’épatent à chaque fois.

  2. Bonjour,

    c’est ce que j’ai commencé à faire aussi et je commençais à me demander si je ne suis pas plus dingue que la moyenne, parce qu’on ne croise pas grand monde ;)!
    Ce matin quand le réveil a sonné, j’ai failli me dire mais pourquoi ? Et là j’ai commencé a trouver cette chaleur et ce douillet du lit tellement agréable …. je ne sais même plus comment j’ai réussi à me bouger les fesses!!
    Ce qui est sûre c’est que je passe une bien meilleure journée après, estime de soi au top et meilleure forme. Sans compter que petit à petit je travaille mon endurance et je cours moins dans la douleur.

    1. Oui effectivement, le matin on ne croise pas toujours beaucoup de monde, et encore moins en hiver! Bravo pour t’être levée, et j’espère que tu as réitéré l’exercice! Même si plus on se rapproche de l’hiver, moins c’est facile pour notre petit corps et mental… Mais nos journées n’en seront que meilleures!! Bravo encore 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.