CATÉGORIE:

RUNNING

GROSSESSE ET COURSE À PIED

Puis je courir sans risque durant ma grossesse ?
C’est LA question que je me suis posée durant la première moitié de ma grossesse.
Et le moins que je puisse dire c’est qu’il n’est pas facile d’y voir clair dans ce vaste débat.
 Entre celles et ceux qui déconseillent fortement à partir du 2nd trimestre et les autres qui n’y voient aucun problème tant qu’on diminue l’intensité, il est difficile d’avoir une réponse précise mais surtout argumentée.
J’ai du coup passé une bonne partie de mon été, à chercher, à me documenter, non sans mal. Je me suis renseignée auprès de médecins, sages-femmes, ostéopathes, j’ai récolté également les expériences de femmes enceintes et runneuses…
Et voici les informations que j’aurai aimé lire en début de grossesse.


Mon compte rendu du Marathon de NY!

C’était la semaine dernière et j’ai l’impression que c’était hier !
Ce dimanche 5 novembre 2017, après 10 semaines de préparation, j’ai rendez-vous avec plus de 50 000 participants, tout New-York et surtout avec moi-même.
Une traversée de 42,195 km en passant par les 5 « boroughs » (comprenez quartiers) de la Grande Pomme : départ de Staten Island, passage par Brooklyn, le Queens, Manhattan, puis une rapide incursion dans le Bronx avant un retour et une arrivée à Manhattan, dans le fameux Central Park !

READY – SET – RUN

Cette fois, j’y suis !! Moins d’une semaine avant la très attendue course de dimanche !
Mon 3ème marathon, mais quel marathon !! Un rêve, je ne dirais pas de petite fille car ce serait mentir, mais un rêve de quelques années qui va enfin se concrétiser… Je suis plus que prête, tout du moins à l’affronter ! Batteries rechargées, motivée comme jamais ! New-York me voilà !!!

Entraînement : la phase d’affûtage !

Depuis mi-Août je me prépare au Marathon de New-York, qui aura lieu dans un peu moins de 2 semaines. Une prépa sur 10 semaines qui me permettra de tout donner le 5 Novembre prochain ! Et comme tous ceux qui préparent un marathon/une course, plus j’avance dans ma prépa, et plus le stress commence à monter. À 14 jours de la course, il est temps de lever le pied (sans ne rien faire non plus) et commencer « à faire du jus » pour le D-DAY !

Renfo & course à pied : le duo gagnant !

Plus communément appelé PPG, pour Préparation Physique Générale, et trop souvent mis de côté en période d’entraînement (voire même tout au long de l’année) par de nombreux coureurs, le renforcement musculaire est pourtant un réel plus dans l’entraînement et la performance.

Road to New-York

Voilà deux ans que je n’ai pas couru de marathon, un an que j’ai mis la course à pied entre parenthèses pour pouvoir réaliser mon projet professionnel (comme je vous l’explique ici). Après le marathon de Paris couru à 2 reprises, en 2012 et 2015 – même si ce marathon reste assez incroyable et surtout dans la ville où je réside depuis 10 ans – j’avais envie de changer d’air. Il était donc temps de se fixer un nouvel objectif sportif : courir un marathon à l’étranger !

Running + pollution = rien de bon !

Après une longue absence sur le blog dûe à un emploi du temps plus que chargé (j’essaierai de vous faire un article prochainement), je prends le temps aujourd’hui de vous parler d’un sujet qui m’interpelle et sur lequel je pense, nous ne communiquons pas assez : le running et la pollution !

Enfants sans Cancer : la course !

Dimanche dernier, je prenais le départ de la course « Enfants sans Cancer » organisée par l’association Imagine For Margo. La 1ère course solidaire à laquelle je participe et également ma 1ère course de cette rentrée 2016.
Alors que d’autres prenaient le départ de la mythique Paris-Versailles, ou encore du semi-marathon de Disney, nous étions un peu moins de 4000 coureurs à s’être retrouvés au Parc de St Cloud. Une ambiance chaleureuse, malgré la pluie.
Et je dois avouer, cela m’a fait du bien de courir pour d’autres raisons que le chrono ou le record personnel…
Voici le résumé d’un dimanche convivial, solidaire, baskets aux pieds!

Pourquoi courir solidaire ?

Je cours depuis de nombreuses années et j’ai participé à de nombreuses courses en 10 ans. Parfois avec un objectif de temps, parfois pour le fun, ou simplement pour relever un défi personnel (cf marathon!). Mais plus je cours, plus j’éprouve le besoin de me rendre « utile », de courir pour quelqu’un d’autre que moi!
Voilà pourquoi j’ai décidé de «courir solidaire ».